Education Chien         Conseils

 

Dans "éducation du chien", il manque "et du Maître". En effet, lorsque vous éduquerez votre chien, vous aurez à apprendre, vous aussi. Par exemple, le ton pour parler, l'attitude à prendre face à un évènement, etc...
Pour commencer, évitez toute sensiblerie pendant les leçons. Ensuite, les leçons doivent toujours être un jeu. Si le chien se sent obligé et forcé, il se dissipera et n'apprendra rien. Ensuite, c'est primordial, laissez votre chien s'ébattre et courir avant le cours. Il évacuera son trop plein d'énergie et sera plus réceptif aux ordres. Enfin, ne lui apprenez qu'une chose à la fois. Commencez à dire NON le plus souvent. C'est le mot magique des chiens qu'ils apprennent en premier.

 

Voici les premières leçons à lui inculquer, à savoir :

 La propreté.

Dès son plus jeune âge, vous devrez apprendre à votre chien à être propre. Les accidents seront relativement nombreux (les bébés chiens doivent se soulager souvent). En observant votre animal, vous apprendrez vite à voir quand "la chose va se faire", généralement après le repas, au réveil ou après une activité. Souvent le chien renifle le sol avant de "se poser".

La promenade: Si vous êtes souvent à la maison, c'est la meilleure méthode. Lorsque vous sentez que le besoin se fait sentir, sortez vite votre compagnon. S'il s'oublie sur votre moquette, en aucun cas ne lui mettez le nez dans son "cadeau".
Dites: "NON! pas là!" fermement et prenez l'objet du délit (pipi ou caca) dans un papier. Sortez immédiatement et déposez le papier là où cela est permis et dites-lui "ici". S'il vous fait un petit besoin à ce moment-là, félicitez-le chaleureusement. Soyez patiente. Au début, Chloé se retenait durant la promenade et s'oubliait à peine rentrée à la maison. Si votre chien est très jeune, sortez-le, sortez-le et sortez-le encore. Ne le portez pas mais laissez-le vous suivre afin qu'il établisse ses repères. Normalement, en une ou deux semaines, votre chien devrait être propre

Le papier journal. Si vous êtes souvent absente, le petit coin journal est une bonne alternative. Le but est d'arriver à ce que votre chien fasse ses besoins sur un journal que vous mettrez ensuite dehors, pour qu'il comprenne. Éparpillez des journaux dans une pièce facile à nettoyer. Quand le chien aura manifesté une préférence pour un coin particulier, retirez les journaux du reste de la pièce. Peu à peu vous déplacerez ce journal vers la porte. Bientôt, la fréquence des besoins baissera jusqu'au point où vous saurez quand il doit sortir (Il décrit des cercles en reniflant le sol). Un jour où il fait beau, vous mettrez le journal dehors et le lendemain vous le supprimerez. Résistez à la tentation de laisser les journaux en permanence. D'un premier abord pratique, cette façon de faire comporte en fait plus des désagrément que d'avantages.

 Rester seul.

J'ai hérité un jour d'un chien qui ne supportait pas d'être seul ne fut-ce que 15 secondes. Il hurlait à la mort sitôt que j'étais hors de sa vue. J'étais alors bien jeune et n'avais aucune expérience des chiens. Je ne souhaite un tel chien à personne, excepté mon pire ennemi, et encore...
Aussi, je ne puis que vous encourager à habituer tout de suite votre chiot à rester seul. Commencez par lui parler doucement en lui disant "restes". Invitez-le à se coucher à sa place. Répétez l'ordre "restes" et quittez la maison. La première fois, vous resterez derrière la porte. Sitôt les premiers gémissements, lancez-lui un ferme "non" à travers la porte. Surtout ne rentrez pas car le chien croira vous avoir ramenée par ses gémissements. Lorsque le chien se sera calmé, vous rentrerez, le caresserez et le féliciterez, sans exagération, afin qu'il ne s'imagine pas avoir couru un danger lors de votre absence.
Peu à peu, vous augmenterez le temps de l'absence, jusqu'à quitter carrément la maison.

 Principes d’Education.

Même un tout petit chien doit recevoir quelques principes d'éducation pour vivre en bonne harmonie avec le reste du monde. Et votre ami n'en sera que plus apprécié.

Si par contre vous vous êtes décidé pour un gros, voire un très gros chien, consultez un maître-chien. Des cours de groupe sont donnés et vous inculqueront des bases solides. De plus, vous vous amuserez beaucoup en apprenant énormément.

Sachez pour commencer qu'un chien peut comprendre une centaine de mots. C'est pourquoi les mots que vous utiliserez seront toujours les mêmes et que les ordres seront au plus court. Vous direz simplement "assis". Il ne se formalisera pas du manque de courtoisie de votre ordre. L'intonation rentre en ligne de compte

Un ordre doit être ferme sans être dur, tendre mais sans mollesse.

Une leçon doit durer environ une heure, pas plus. Au-delà, le chien est fatigué et ne perçoit plus les ordres. Prévoyez une récréation après la leçon. Durant l'apprentissage, les ordres ne viendront que d'une seule personne. Si vous commencez, ne déléguez pas votre mari  ou vos enfants par la suite: le chien serait déboussolé.